Typologies d'habitats

Rubrique en cours de refonte

Il existe un grand nombre de types de milieux humides, et chaque site humide peut être divisé en nombreuses unités écologiques.

Il est nécessaire pour une gestionnaire de replacer son site dans les typologies existantes en matière de milieux naturels en général et de zones humides en particulier. Ce travail lui permettra de mieux comprendre le milieu et son fonctionnement, il peut alimenter la connaissance nationale ou internationale sur ces espaces. La typologie CORINE-Biotopes est utilisée pour la délimitation officielle des zones humides en France.

Il existe de très nombreuses classifications des milieux, de portée nationale, européenne ou mondiale. Les principales peuvent être présentées :

Typologie spécifique aux zones humides Typologies non spécifiques aux zones humides
SDAGE CORINE-Biotopes
MedWet EUNIS-Habitats
Ramsar  

 

Cette présentation n’est naturellement pas exhaustive. Il existe bien d’autres typologies : phytosociologiques s’appliquant à une catégorie de milieux humides (tourbière, landes….) en déclinant les types de manière très détaillée
Selon le but du projet, il est également possible de faire appel à des systèmes de classification fondés sur des critères hydrologiques, géomorphologiques, sociologiques…
Le choix de l’utilisation de telle ou telle typologie est lié aux objectifs recherchés, et en particulier à l’échelle de travail : plus l’étude est précise, plus la typologie doit être détaillée. Notons que le tronc commun propose l'utilsation au choix des typologies SDAGE et Corine Biotopes.

Enfin, certaines « typologies fonctionnelles » visent à caractériser les zones humides selon leurs fonctions.

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut