Les zones humides, sources de bien-être humain

Partout dans le monde et depuis toujours, les êtres humains coexistent avec les zones humides. Ces écosystèmes remarquables se trouvent à l’interconnexion entre différents aspects de la vie humaine : sécurité, santé, subsistance, résilience, inspiration … Les zones humides sont ainsi à l’origine d’une part non négligeable dans le bien-être humain.

Luc Hoffmann a déclaré un jour que si l’opportunité de reprendre au début son aventure avec les zones humides se présentait, il redoublerait d’efforts et d’opiniâtreté "pour que les zones humides demeurent ce lien vital, ce maillon essentiel pour la biodiversité et le bien-être humain."

Pour rappeler que, en plus d’assurer un certain nombre de services fondamentaux pour nous aider à affronter les crises actuelles, les zones humides sont également vitales pour notre santé et notre bien-être, la convention de Ramsar sur les zones humides a choisi pour la Journée mondiale des zones humides 2024, le thème :

Comment les zones humides participent-elles au bien-être humain ?

Le bien-être humain dépend de son bien-être matériel, sa santé, ses bonnes relations sociales.  
Il englobe la sécurité personnelle et environnementale, l’accès aux ressources nécessaires pour une vie agréable, une bonne santé et de bonnes relations sociales, des éléments étroitement liés entre eux qui donnent la liberté de choix et d’action.

Les zones humides sont avant tout des espaces naturels d’une très riche biodiversité. Elles accueillent en effet plus de 40% de toutes les espèces vivantes sur Terre.

Il existe des preuves solides que les personnes vivant à proximité du littoral déclarent des niveaux de bien-être plus élevés. Il en va de même pour les lacs, rivières et autres zones humides qui n’ont pas reçu la même attention malgré une présence évidente dans l’environnement et une grande popularité. Plusieurs études réalisées dans le monde sur ce sujet montrent des avantages sociaux et psychologiques positifs pour les « espaces bleus » d’eau douce, en particulier dans les villes.

En effet, les zones humides contribuent au bien-être humain de différentes façons :

Bien-être psychologique

Ce n’est pas spécifique aux seules zones humides, mais la sensation de bien-être repose en partie sur la capacité d’un individu à être en contact avec la nature, les espaces naturels.  
Ce « besoin de nature » a été particulièrement ressenti durant les confinements de ces dernières années et s’est traduit par une fréquentation accrue des espaces naturels une fois les confinements suspendus. 

- Les zones humides ont de tout temps accueilli les populations humaines. Depuis les temps les plus reculés, les zones humides ont inspiré́ l’esprit créatif et la spiritualité des humains. Les grandes civilisations se sont implantées là où l’eau était abondante : le Nil pour les Égyptiens, l’Euphrate, le Tigre pour les Mésopotamiens ou le Mékong pour l’Empire khmer. 
En tant que source et support de la vie, l’eau a également été vénérée à travers les âges et joue un rôle important dans les principales religions du monde.

Durant cette association au long cours, les personnes vivant à proximité des zones humides ont développé des valeurs socioculturelles spécifiques qui font partie intégrante de leur culture, de leur vie spirituelle et de leur existence actuelle. 

- Ce sentiment très fort d’appartenance à un territoire que l’on retrouve généralement chez les habitants des territoires de zones humides, participe au bien-être en permettant à ces populations de se sentir « chez elles » dans les zones humides.

- Les structures paysagères patrimoniales matérielles des [zones humides] (réseau historique de canaux, alignements d’arbres, moulins, anciennes abbayes, écluses, vannes, ponceaux, clôtures), tout comme les histoires et légendes qui leur sont attachées, confèrent par ailleurs à l’habitant un sentiment d’appartenance à une continuité historique ; celle-ci est parfois glorieuse, souvent modeste, mais jamais banale. Il en tire une fierté qui peut compenser en partie des conditions de vie objectivement difficiles par rapport aux normes dominantes de confort.

(Extrait du rapport Terres d'eau, terres d'avenir)

Bien-être environnemental

Les zones humides sont de véritables "couteaux suisses" de la nature. Elles remplissent de nombreux rôles qui assurent un environnement favorable au bien-être humain.

- Véritables « reins » de la nature, les zones humides agissent comme des filtres naturels, purifiant efficacement l’eau en capturant les sédiments et les polluants, garantissant ainsi la disponibilité d’une eau potable propre et sûre pour les populations.

- Elles permettent aussi de bénéficier d’une alimentation adéquate et de bonne qualité, condition préalable à la bonne santé, en fournissant un large éventail de sources alimentaires cultivées telles que le poisson, certains mammifères, les plantes (riz, algues, une gamme de légumes à feuilles, de fruits, etc.).

- Dans un contexte de réchauffement global, les zones humides jouent aussi un rôle dans la résilience au changement climatique. Elles peuvent en effet restituer les réserves d’eau accumulées pendant les sécheresses et sont de véritables îlots de fraîcheur pendant les canicules, notamment à proximité des villes.

Bien-être matériel

La sensation de bien-être correspond aussi à une certaine sécurité financière.

- En assurant des moyens de subsistance, que ce soit en garantissant la disponibilité en eau pour les cultures ou en offrant un écrin à tous types d’activités récréatives (tourisme, chasse, pêche …), les zones humides sont ainsi la source de revenu – directe ou indirecte – d’une part significative de l’humanité.

- En jouant un rôle tampon face aux crues et aux tempêtes, les zones humides protègent habitations et moyens de subsistances et créent ainsi une sensation de sécurité pour les biens et les personnes.

- Les zones humides stockent plus de carbone que tout autre écosystème sur Terre. Les écosystèmes de tourbières et de carbone bleu comptent parmi les plus précieux et essentiels à la régulation du climat mondial. Les zones humides dans leur ensemble sont de véritables solutions fondées sur la nature à l’urgence climatique.

Des milieux menacés

Malgré tous les services qu’elles rendent, les zones humides font partie des écosystèmes les plus détruits de la planète. En 50 ans, l’étendue des zones humides a diminué de 35% dans le monde. Un rythme 3 fois plus élevé que la déforestation.

On constate également une dégradation généralisée de leur état sous l’effet de nombreux facteurs : artificialisation des sols, intensification de l’agriculture et déprise agricole, drainage, prélèvements d’eau, pollution, espèces exotiques envahissantes.

Les 7 vertus des zones humides :

  1. Réservoirs de biodiversité
  2. Auto-épuration des eaux, contribution majeure à la santé publique
  3. Atténuation des effets du changement climatique sur le cycle de l’eau
  4. Approvisionnement et productions alimentaires
  5. Tourisme, loisirs et activités économiques d’accueil
  6. Contribution à la lutte contre le réchauffement climatique
  7. Aménités paysagères, contributrices au bien-être quotidien

Tout savoir des enjeux des zones humides

---------------------

A l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, venez découvrir ces milieux exceptionnels, jusque dans leur banalité ; rencontrer les nombreux acteurs qui se mobilisent chaque jour pour les préserver et comprendre ainsi leurs actions et l’importance de préserver et restaurer les zones humides.

Voir toutes les activités proposées pendant la JMZH

Chiffres clés

L'importance des zones humides peut être synthétisée dans quelques chiffres clés.

En France

  • Plus de 67% des zones humides ont disparu depuis le début du XXe siècle ; à un rythme qui s'accélère : 50% entre 1960 et 1990. (Rapport Bernard, 1994)
  • L'état de 41% des milieux humides s'est dégradé entre 2010 et 2020 (seulement 11% s'est amélioré)
  • 6% des milieux humides sont dans un état de conservation favorable
  • La valeur économique des services rendus par les zones humides est estimée à un peu plus de 3,8 milliards d'euros par an. (EFESE, 2018)

Plus de chiffres sur les zones humides en France

Dans le monde

  • 40% de toutes les espèces vivent ou se reproduisent dans les zones humides
  • Plus d’ 1/4 des espèces qu’elles abritent sont menacées d’extinction.
  • Plus d'1 milliard d'humains dépendent directement des zones humides pour vivre
  • Les services rendus par les zones humides - atténuation des effets climatiques, adaptation, santé humaine, biodiversité - ont été chiffrés à plus de 47 400 milliards de dollars par an.

Plus de chiffres sur les zones humides dans le monde

Messages à l'occasion de la JMZH 2024

Dr. Musonda Mumba
Secrétaire générale de la convention de Ramsar

 Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus,    
Directeur général de l'OMS

Ms. Inger Andersen,   
Directrice Executive de l'UNEP

 Dr. Qu Dongyu   
Directeur général de la FAO

Jacques Trouvilliez 
Secrétaire executif de l'AEWA

 

Matériel de la convention de Ramsar

Le Secrétariat de la convention de Ramsar, à l'origine de la JMZH, mets chaque année à disposition du matériel de communication pour aider à célébrer les zones humides partout dans le monde.  
Les différents éléments sont ensuite adaptés pour la France par la coordination nationale et mis à votre disposition ci-dessous.

D'autres ressources sont également disponibles dans la rubrique Supports pédagogiques et de communication de ce site.


Affiche de la JMZH


Logos

Kit de communication


Diaporama

 

En savoir plus

- Dossier de presse JMZH 2024

- Site de la Journée mondiale des zones humides

- Site de la Convention de Ramsar

 

Page mise à jour le 26/02/2024
Share
Top