Réserves biologiques | Zones Humides
 

Réserves biologiques

Les réserves biologiques concernent les milieux forestiers riches, rares ou fragiles. Elles sont dites « réserves biologiques domaniales » lorsque les forêts sont propriétés d’État et « réserves biologiques forestières » lorsque les forêts non domaniales appartiennent aux collectivités territoriales ou à un établissement public bénéficiant du régime forestier.

Si les opérations sylvicoles et l'accès au public sont interdits alors la réserve est dite « intégrale ». Si ces activités sont contrôlées alors la réserve est considérée comme « dirigée ». Certaines peuvent être des zones humides boisées.

Les objectifs de l’Office national des forêts (ONF), gestionnaire de ces réserves, sont de maintenir à long terme la richesse du milieu naturel et de garantir sa pérennité, de faciliter un suivi scientifique et technique et d'entreprendre des actions de sensibilisation du public.

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut