Marais et tourbières des vallées de la Somme et de l'Avre

Désignation : 18 décembre 2017
Superficie : 13 100 ha
Localisation : en région Hauts-de-France, dans le département de la Somme.
 

L'un des plus vastes complexes tourbeux du nord-ouest de l'Europe

Les marais et tourbières des vallées de la Somme et de l’Avre forment l’un des plus vastes complexes tourbeux alcalins du nord-ouest de l'Europe. Cette zone humide est essentiellement alimentée par la nappe phréatique de la craie et celle des alluvions de fond de vallée. Elle présente l’originalité d’abriter, sur un linéaire de près de 200 kilomètres, un continuum de marais tourbeux aux habitats diversifiés accueillant une faune et une flore particulièrement riches. Dans ces espaces utilisés depuis la Préhistoire, de nombreux usages sont aujourd’hui pratiqués. Pour préserver ce patrimoine aux richesses et fonctions multiples, une gestion active et multipartenariale est mise en œuvre.

 

Ce site est le lieu de nidification et de stationnement de nombreux oiseaux paludicoles dont une partie du cycle de vie dépend de la qualité et de la préservation de ces espaces. Les communautés végétales sont typiques des végétations de tourbières alcalines, terrestres aquatiques ou amphibies. Berceau de l'archéologie préhistorique (Acheuléen...), théâtre des deux grands conflits mondiaux du XXe siècle (bataille de la Somme...) et cadre inspirant pour des artistes de toutes nationalités, ces tourbières sont uniques de par leurs qualités physiques, écologiques, paysagères, historiques et culturelles.

 

Avec ses 13 100 hectares, les marais et tourbières des vallées de la Somme et de l'Avre hébergent une mosaïque de milieux tourbeux diversifiés (roselières, tremblants, prairies humides, bas-marais...) sur lesquels se développent des espèces spécifiques parfois rares et menacées (blongios nain, potamot coloré, ache rampante…). Leurs populations sont souvent importantes à l’échelle nationale (plus vaste population française de fougère à crêtes par exemple) ou internationale (anguille, oiseaux paludicoles…). Ce vaste continuum écologique tourbeux constitue ainsi un véritable creuset qui conjugue diversité des écosystèmes, diversité des espèces et diversité de leur patrimoine génétique.

 

Depuis des milliers d’années, des relations étroites se sont tissées entre ces milieux tourbeux alcalins, la faune, la flore et les hommes. Au fil du temps, ils ont fourni la nourriture, les matières premières (roseaux, tourbe, bois…), des endroits pour se cacher durant les guerres. Accueillant près de 70% des habitants du département, ce territoire a également une vocation économique (élevage, tourisme) et de loisirs (chasse, pêche ou promenade). Véritables filtres, ces milieux contribuent à l’amélioration de la qualité des eaux tout en atténuant les crues et les étiages. Enfin, en stockant le carbone, les marais et tourbières limitent les phénomènes de réchauffements climatiques.

 

Certaines réalisations humaines (canalisation de la Somme, drainage, captage, etc.) ont considérablement complexifié le fonctionnement hydraulique de ces zones humides. Durant de nombreuses années, les activités humaines traditionnelles (élevage extensif, coupe de bois, fauche des roseaux, extraction de la tourbe...) ont façonné des paysages de grande qualité. Plus récemment, des remblais, le développement des habitations légères de loisirs, l'envasement, la pollution des eaux et des opérations de drainage ont altéré l'expression de la biodiversité de ce corridor tourbeux. Enfin, les nombreuses connexions favorisent la dissémination rapide d’espèces exotiques envahissantes.

Accueil

Découvrez cet espace d'exception, ils vous accueillent et vous font partager leurs attachements et les richesses de ce territoire.

---------------------
---------------------
---------------------  

 

Gestionnaires

Ils sont la cheville ouvrière de la préservation de ce territoire hors du commun.

Conseil départemental de la Somme
43 Rue de la République,
80000 Amiens
                                                                    
Page mise à jour le 16/05/2018
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.