Les herbiers marins

Les herbiers marins sont des prairies sous-marines de faible profondeur, ancrées dans le sable ou la vase par des racines ou des rhizomes.
Elles sont principalement constituées de zostères (Zoostera sp) ou de posidonies (Posidonia sp) sur les côtes de la France métropolitaine.  Sur le littoral de l'outre-mer française,  la composition floristique de ces milieux diffère.
Les herbiers marins sont le lieu de reproduction et de développement de nombreuses espèces de poissons et d’invertébrés. Ils constituent une source de nourriture pour les oursins… Beaucoup d’autres espèces y vivent de façon permanente : holothuries, étoiles de mer…

Les herbiers marins sont essentiels pour l’homme car ils jouent un rôle capital dans le maintien des activités de pêche, l’épuration des eaux côtières (filtration) et la protection de la côte contre l'érosion (dissipation de l'énergie des vagues et ancrage de sédiments).

Les herbiers marins sont en régression presque partout dans le monde, détruits par le chalutage des fonds, les ancres de bateaux de pêche ou de plaisance, l'extension des ports et l'activité portuaire mais aussi par asphyxie suite à l'envasement induit par l’augmentation des activités sur la frange côtière.

Selon la réglementation française, les herbiers marins ne sont pas considérés comme "zone humide". En revanche, ils le sont par la convention de Ramsar. 

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut