Les systèmes de lagunage

Lagunage de Rochefort-sur-mer        photo RPO

Le lagunage est une technique biologique d’épuration des eaux usées, où le traitement est assuré par la végétation aquatique et les microorganismes, essentiellement des algues et des bactéries. Ce dispositif est utilisé aussi bien à l’intérieur des terres que sur la frange littorale.

Une station de lagunage est d'abord une succession de bassins (de 3 à 5) de 40 cm à 120 cm de profondeur. Ces derniers sont souvent construits au sein de zones humides, dans lesquelles l'eau s'écoule par gravité. Les premiers bassins sont des bassins à micro-organismes, où se dégrade la matière organique contenue dans les eaux usées.

Une chaine alimentaire se met alors en place : phytoplancton, zooplancton, daphnie … Sous l’action des rayons du soleil, les ultras violets détruisent une partie des bactéries. L'eau transite ensuite dans des bassins moins profonds, au cortège floristique semblable aux bords des lacs naturels, des cours d’eau, des annexes hydrauliques, des barrages, ou encore des retenues et des plans d’eau : iris, roseaux, joncs... Ces derniers absorbent les éléments minéraux issus de la dégradation de la matière organique pour leur croissance.

Ces installations peuvent être des sites d’alimentation et de repos pour d’innombrables oiseaux d’eau. Sur le littoral charentais, la station de lagunage de Rochefort sur Mer est devenue, en quelques années, un reposoirs et un réservoir de nourriture important pour les populations de canard souchet, de fuligule milouin, de foulque et de grèbes … en migration.

 


Découverte de la station de lagunage de Rochefort par LPO_France

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.