Les sources et suintements

Les sources et suintements apparaissent au niveau de résurgences d’eau souterraines et sont à l’origine des petits ruisseaux. Une « source » est un point d’émergence, à la surface du sol, de l’eau provenant des nappes aquifères. On parle plutôt de « suintement » lorsque l’écoulement de cette eau est diffus.

Ces milieux sont très localisés et occupent des surfaces très restreintes, souvent en mosaïque avec d’autres milieux, notamment les bas-marais et tourbières. C’est pourquoi il est parfois difficile de les distinguer.

Ce sont des lieux privilégiés pour des espèces végétales comme le cresson, mais aussi les mousses et les algues, qui servent d’abri à de nombreux invertébrés : crustacés, gastéropodes, larves d’insectes…
Il est à noter que la convention de Ramsar reconnait que certains systèmes karstiques et de grottes souterraines forment des zones humides souterraines naturelles. Ils constituent une ressource d'importance écologique, culturelle, scientifique, esthétique et récréative, et des milieux adaptés à diverses espèces spécialisées de vertébrés et d'invertébrés, ainsi que, dans de nombreux cas, une source d'eau souterraine pour des zones par ailleurs arides.

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut