Rapport - Services écologiques rendus par les zones humides en termes d’adaptation au changement climatique : état des lieux des connaissances et évaluation économique | Zones Humides
 

Rapport - Services écologiques rendus par les zones humides en termes d’adaptation au changement climatique : état des lieux des connaissances et évaluation économique

Dans ce rapport, publié conjointement par le Plan Bleu et la Tour du Valat, est réalisé l'état des lieux des connaissances et l'évaluation économique des services écologiques rendus par les zones humides en termes d'adaptation au changement climatique.

Extraits du résumé :
Les stratégies d’adaptation au changement climatique fondée sur les écosystèmes sont des stratégies « sans ou à faible regret » (i.e. qui produisent des bénéfices quel que soit le scénario de changement climatique qui se matérialise), qui délivrent des co-bénéfices : conserver les écosystèmes dans un bon état écologique bénéficie également au maintien de la biodiversité et à la réduction de la pauvreté – en gérant de manière durable les services d’approvisionnement (e.g. en eau, en nourriture et en matières premières) (Campbell et al., 2008).
Les zones humides font partie des écosystèmes les plus riches de la planète (Pearce et Crivelli, 1994). Parmi la myriade de services écologiques qu’offrent les zones humides, quatre ont pu être identifiés comme étant à l’origine du rôle d’ « amortisseur climatique » joué par les zones humides :
- Le service de régulation du climat à travers le stockage du carbone
- Le service de protection contre les événements climatiques extrêmes
- Le service de maîtrise des crues
- Le service de soutien d’étiage
Il convient de noter que ces services écologiques, comme tous les autres, ne sont pas délivrés de manière systématique par les zones humides. Ils sont entièrement dépendants des caractéristiques du site (e.g. topographie, bathymétrie, météorologie etc.) et de l’état de l’écosystème.
Malgré leur intérêt écologique, social, culturel et économique, les zones humides sont grandement menacées : la moitié des zones humides a disparu au cours du 20ème siècle (Barbier, 1993 ; MA, 2005a). Mettre en lumière leur rôle dans l’atténuation des effets du changement climatique est particulièrement important dans le contexte actuel. Cela permet à la fois de promouvoir une adaptation fondée sur les écosystèmes et la préservation des zones humides.
Un des moyens pour rendre compte de l’intérêt des zones humides dans l’adaptation au changement climatique est d’attribuer une valeur économique aux services écologiques présentés ci-dessus. L’évaluation économique crée un langage commun, de sorte que les décideurs soient plus disposés à apprécier l’environnement comme capital naturel dont dépendent la majorité des secteurs d’activités : le rôle stratégique des écosystèmes est ainsi mis en exergue (Barbier et al., 1997 ; Mangos et al., 2010 ; Russi et al., 2013).
L’évaluation économique des services écologiques nécessite au préalable une évaluation biophysique de ces services, qui sera un facteur déterminant pour la robustesse de l’étude (Barbier, 2011 ; CGDD, 2010). Le fonctionnement de l’écosystème doit être analysé et les services quantifiés. Cela requiert d’avoir accès à, ou d’être en mesure de collecter, maintes données, notamment hydrologiques et de composition des sols pour les quatre services identifiés. Le passage de l’évaluation biophysique à l’évaluation économique reste flou. La méthode d’évaluation est à choisir en fonction du service évalué, des données et des moyens disponibles, tout en connaissant et en tenant rigueur des limites de la technique choisie. La revue de cas d’études d’évaluation économique des quatre services concernés ici montre que les techniques d’évaluation les plus employées sont celles des coûts.

 

En savoir plus

Résumé complet et téléchargement du document sur le site Internet de la Tour du Valat

 

Référence bibliographique

Rapport de stage, Services écologiques rendus par les zones humides en termes d’adaptation au changement climatique : état des lieux et évaluation économique, Plan Bleu & Tour du Valat (FRA), 2013, 126p.

 

Contact de l'auteur

Diane Vaschalde
dianevaschalde@gmail.com

Page mise à jour le 18/06/2014
Haut