Au coeur des Basses Vallées Angevines

Diffusé pour la première fois en Novembre 2019, un nouveau documentaire (52 minutes, réalisé par Alejandro Gamero et José Saudubois) permet de découvrir les particularités historiques et naturelles d’une zone humide: les Basses Vallées Angevines.

Aujourd’hui, sur ce territoire classé Ramsar cohabitent une activité agricole et une activité de loisirs, confrontées aux enjeux d’un espace protégé ; cet équilibre est fragile.

 

Ce film met aussi en avant une démarche qui pourrait s’appliquer à d’autres zones humides : pour préparer l’avenir, il faut comprendre le passé. Il nous plonge donc dans l’histoire de ce lieu pour comprendre comment et pourquoi ce site a connu tant de transformations, tout en faisant découvrir la beauté de cet espace. Il explique comment la cohabitation homme/nature s’est mise en place avec un seul objectif : conserver ce milieu semi-naturel.

La parole est donnée à chacun des acteurs qui évoluent et travaillent sur ce territoire. Avec une narration à la première personne de son plus ancien habitant -un platane bicentenaire, la question est posée : quel avenir pour les hommes et la nature dans les Basses Vallées Angevines ?

Ce documentaire a l’ambition de porter à l’écran les problématiques relevées : trouver un équilibre entre les besoins de l’homme et les exigences de la nature, pour atteindre un seul et même objectif : conserver une faune fragile, en déclin.

 

« Ce qui m’a le plus surpris, c’est de voir les gens se parler, essayer de trouver des soutions ensemble pour maintenir les activités pratiquées tout en limitant leur impact sur la nature. On s’est efforcés de tout dire c’est-à-dire aussi bien les réussites que les difficultés et les limités des actions et des systèmes en place. »

José Saudubois, co-réalisateur

 

Succès de la diffusion lors de la Journée mondiale des zones humides

A l’occasion de la JMZH, une diffusion a eu lieu le 31 janvier dernier dans un cinéma d'Angers. La soirée était organisée par l'association PEGAZH (Etudiants en Master 2 pour la gestion et l'aménagement des zones humides), avec le partenariat d'Angers Loire Métropole.

130 personnes ont assisté à la projection, et plus de 80 autres n’ont pu y assister, faute de place ! La projection a été suivie d'un échange très riche entre les deux réalisateurs et le public, preuve de l'intérêt porté au sujet.

En savoir plus

- Page internet de l’association Ramsar France
- Site internet COCO productions
- Fiche de présentation du site Ramsar des Basses Vallées Angevines

Page mise à jour le 19/02/2020
Haut