Projet MABIOZH (MAintien de la BIOdiversité végétale locale en Zones Humides)

Nymphea, producteur de plantes aquatiques dans le Sud de la France (Le Cailar, 30) depuis 1990, a décidé de monter le projet MABIOZH (MAintien de la BIOdiversité végétale locale en Zones Humides) suite à l’appel à projets PME-Biodiversité lancé par le gouvernement. 

Cette décision a été prise après avoir été confronté à l’importation massive de végétaux exogènes provenant soit de Chine soit d’autres pays de l’UE (Pays-Bas, Hongrie) et la prise de conscience des décideurs publics et privés de la nécessité de fournir un végétal local adapté à son écosystème sans disposr de moyen technique de contrôle de l'origine géographique des plantes. 

Quel est l’objectif de MABIOZH ?

L’objectif du projet est de proposer des outils de contrôle de l’origine géographique des végétaux implantés en milieux humides/aquatiques naturels et/ou artificiels (renaturation de berges, bassins de rétention, plans d’eau, zones de rejet végétalisées etc).

Pour répondre à cet objectif, 3 innovations seront mises en oeuvre (décrites dans cette  plaquette) : 

  1. Mise en place d'un outil de dimensionnement de production locale de végétaux
  2. Développement d'un outil de contrôle d'origine géographique par marquage isotopique
  3. Développement d'une modélisation du maintien de la biodiversité végétale des zones restaurées 

Ces innovations sont le fruit d’un travail collaboratif entre des acteurs locaux investis (collectivités, Conservatoires Botaniques Nationaux, Tela Botanica, agriculteurs, étudiants, retraités...), l’Université de Nîmes (équipe CHROME, spécialisation géosciences), et le bureau d’études en ingénierie écologique (RIVE, Chinon 37).

Le but du projet MABIOZH est ainsi de (re)créer un lien social entre les acteurs locaux mais également à plus large échelle de structurer la filière du génie écologique appliquée aux milieux aquatiques/humides.

15 mois pour atteindre les objectifs !

Le principal objectif actuel est de récolter le maximum de semences, sur une période très courte (période estivale-début automne) et sur l’ensemble du territoire français. La récolte des végétaux (essentiellement à l’état de semences) est la clé de réussite du projet. Depuis le mois de juillet, Nymphea récolte les semences des végétaux sur son territoire, la Petite Camargue (Carex pendula, Scirpus lacustris, Cyperus longus, ...).

Participer au projet

A qui s’adresse ce projet ?

Ce projet s’adresse à toutes les personnes, petites et grandes, intéressées et motivées dans la récolte de végétaux inféodés aux milieux humides : étudiants, particuliers, chercheurs....

Comment participer à notre projet ?

Si ce projet vous intéresse, vous pouvez y participer activement récoltant des semences sur l’ensemble du territoire français.

Comment procéder sur le terrain ?

  • Identification sur site de l’espèce végétale (à l’aide d’une flore si nécessaire), idéalement plusieurs individus 
  • Photographie avec point GPS idéalement, sinon localisation la plus précise possible (lieu-dit, hameau, fossés etc) 
  • Indications sur le sac : Nom de l’espèce, Date (JJ/MM/AAAA), lieu de récolte

La phase de préparation du terrain est très simple et ne requiert pas de matériel sophistiqué. Il suffit de vous munir : 

  • De sacs plastiques (si possible relativement rigides) 
  • De sécateur(s) 
  • D’une flore 
  • D’un marqueur indélébile 
  • D’étiquettes 
  • D’élastiques ou de tout autre système de fermeture du sac

La liste des végétaux d’intérêt pour le projet est disponible ici.

Pour envoyer vos récoltes : Nymphea, Route du Pont des Tourradons, 30 740 Le Cailar

Pour en savoir plus

Philippe Prohin - 06 12 32 65 75

Marie-Ange Lebas - 06 15 87 46 47. 

Page mise à jour le 01/09/2016
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.