La COP13 de Ramsar se tient en ce moment à Dubaï

Des délégations ministérielles représentant 157 pays se réunissent du 21 au 29 octobre pour évaluer les progrès de la Convention, débattre sur 26 résolutions et examiner les nouveaux problèmes qui surgissent et les actions qu’il convient de mener en priorité. Au total, plus de 1300  personnes assistent à cette session, notamment des délégués des Parties contractantes, des observateurs, des représentants des États observateurs et des visiteurs.

Selon la nouvelle publication phare de la Convention de Ramsar, « Perspectives mondiales des zones humides : L’état mondial des zones humides et de leurs services à l’humanité 2018 », les zones humides du monde entier déclinent rapidement et 35% des zones humides auraient ainsi disparu depuis 1970, soit un déclin plus de trois fois plus rapide que celui des forêts. Les auteurs du rapport soulignent la nécessité d'agir immédiatement pour inverser cette tendance. Le rapport représente une ressource importante qui propose une feuille de route pour aller de l'avant.

Lors de la cérémonie d'ouverture, l'Uruguay, pays hôte de la COP12, a remis le drapeau Ramsar aux Émirats arabes unis, leur transférant la présidence de la COP pour la prochaine période triennale.

« Les zones humides ont toute l'attention de notre gouvernement, et l'accueil de cet événement prestigieux confirme notre engagement envers la conservation de notre environnement naturel et la protection de nos écosystèmes contre l'urbanisation et les activités humaines », a déclaré S. E. M. Thani Ahmed Al Zeyoudi, Ministre du changement climatique et de l'environnement à la cérémonie d'ouverture. « Nous ne pouvons pas courir le risque de perdre ces précieux écosystèmes, car cela aurait un impact sur nos vies, notre société et notre avenir. J'espère que cette conférence ouvrira d’autres portes menant à une collaboration, compréhension et des interventions plus vigoureuses afin de préserver et de sauver les zones humides du monde entier. »

Jorge Rucks, Président du Comité permanent de la Convention de Ramsar, a déclaré : « Le Comité permanent s'efforce d'agir de manière responsable et transparente pour s’acquitter du mandat qui lui a été confié. La COP13 est une nouvelle étape vers la protection des zones humides, les objectifs de la Convention de Ramsar sont étroitement liés aux 17 Objectifs du développement durable. Nous devons appliquer les connaissances scientifiques et les technologies pour garantir une protection durable des zones humides. »

Martha Rojas Urrego, Secrétaire générale de la Convention de Ramsar, a ouvert la session en disant : « Nous sommes à un tournant décisif ici à Dubaï. Bien que ce soir soit l’occasion de célébrer les zones humides, assis ici, nous savons que les zones humides disparaissent à un rythme trois fois plus rapide que les forêts ; que depuis 1970, 35%, soit un tiers des zones humides ont disparu. Les Perspectives mondiales des zones humides qui sont publiées ici à la COP13 sont à la fois un signal de détresse et un cri d'alarme, pour nous dire qu’il faut agir de toute urgence pour inverser cette tendance. Les plans et les mesures qui seront mis en œuvre lors de la COP13 pour stopper et inverser la perte des zones humides de notre planète auront des répercussions sur les générations futures et sur la durabilité de notre planète.»

Le thème de la COP13 « Les zones humides pour un avenir urbain durable » vise à souligner la valeur que représentent les zones humides dans les villes. Dans les régions peuplées, les zones humides protègent la vie humaine, offrant une infrastructure naturelle de protection contre les menaces d'inondations, qui sont de plus en plus fréquentes en raison des phénomènes météorologiques extrêmes. Ces zones tampons se présentent sous la forme de marais salés, de vasières, de mangroves ou d'autres habitats de zones humides, capables d’absorber l’excès d'eau en cas de fortes pluies et d'inondations. Pendant la saison chaude, les zones humides jouent un rôle précieux dans la réduction des températures urbaines. Ce sont des filtres naturels qui éliminent les sédiments et les polluants des eaux qui les traversent, offrant ainsi une eau saine pour la boisson, la cuisine et la baignade. Leurs pêcheries renforcent la sécurité urbaine. Bien planifiées, les zones humides peuvent résoudre les problèmes de drainage en canalisant le débit de l'eau de manière à prévenir ou à réduire la pollution en aval, là où les gens habitent. Il est important de noter que les zones humides contribuent à la création d'emplois, soutenant ainsi les économies locales.

Au cours de cette COP, la Convention de Ramsar introduira le label Ville des Zones Humides accréditée, qui salue 18 villes qui ont pris des mesures exceptionnelles pour sauvegarder leurs zones humides urbaines.

En savoir plus

- Le site internet de la convention de Ramsar

- La page internet de l'association Ramsar France

- Suivez la COP13 en direct

Page mise à jour le 22/10/2018
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.