Actualisation de la méthode d'évaluation de l’état de conservation des lagunes côtières

Un des objectifs de la Directive Habitats-Faune-Flore est le maintien dans un état de conservation favorable des habitats et des espèces d’intérêt communautaire listés dans ses annexes. Dans ce cadre, le ministère en charge de l’Écologie a confié au Muséum national d’Histoire naturelle, puis à l’UMS PatriNat, la mise en place de méthodes d’évaluation de l’état de conservation des habitats d’intérêt communautaire à l’échelle des sites Natura 2000.

L’objectif est l’élaboration d’une méthode facile à mettre en œuvre, pragmatique, reproductible et accessible à tous les opérateurs. Cette méthode actualisée porte sur l’habitat UE 1150* « Lagunes côtières » qui est décliné pour les deux façades métropolitaines, atlantique et méditerranéenne. Pour cette dernière, le Pôle-relais lagunes méditerranéennes, piloté par la Tour du Valat en partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon et l’Office de l’Environnement de la Corse, a animé la démarche en Méditerranée depuis 2011, et s’investit à nouveau dans cette version dans le cadre du projet européen Life MarHa LIFE16 IPE FR 001 démarré fin 2017.

Photo : Île de Ré © Fanny Lepareur / UMS PatriNat

Source : INPN

En savoir plus

>> les méthodologies d'évaluation de l'état de conservation

>> le programme Natura 2000

>> le Pôle-relais lagunes méditerranéennes

>> le Life MarHa (brochure)

>> les dernières actus du Life MarHa

Page mise à jour le 19/07/2019
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.