Cap sur la Brenne

Tous les 15 jours partez à la découverte d'un site Ramsar français

Cette semaine cap sur la "Brenne"

Désignation : 8 avril 1991
Superficie : 140 000 ha
Localisation : dans l'Indre, aux portes de Chateauroux.

Coordinateur: François MIGNET
Structure : Parc naturel régional de la Brenne
Le Bouchet
36300 Rosnay
Extrait de la page du site Ramsar de la "Brenne"

Le site de la Brenne se caractérise par ses étangs qui se mêlent à des milieux très variés : landes, praires humides, pelouses sèches et cultures. La faiblesse du relief et la nature imperméable du sous-sol ont permis de créer des étangs par simple construction de levée de terre. Couvrant plus de 9 000 hectares d'eau, près de 3 000 étangs hébergent une flore et une faune originale et riche. La végétation comprend des ceintures denses de roselières et une riche végétation immergée et flottante.

La flore, très variée, regroupe un millier d'espèces, dont une centaine sont protégées. La faune y est abondante et diversifiée, avec 62 espèces de libellules, 10 espèces de reptiles, dont la cistude, et 14 espèces d'amphibiens. La zone est d'importance européenne pour les oiseaux d'eau, tant en nidification qu'en migration ou hivernage. Les espèces nicheuses emblématiques sont la Guifette moustac, le Grèbe à cou noir, le Butor étoilé... On peut observer des milliers de grues en migration. L'hivernage des anatidés, hérons et grèbes atteint régulièrement 15 000 individus.

L'agriculture, la pisciculture, la chasse et le tourisme sont les principales activités humaines sur le site.

Les menaces qui pèsent sur ce territoire d'exception sont liées à la progression importante du prix du foncier du fait de la création de propriétés de chasse, provoquant également l'augmentation des friches, à l'intensification des pratiques d'élevage de poissons sur certains étangs, au développement d'espèces envahissantes (rats musqués, ragondins, jussies, écrevisse rouge de Louisiane) et à la création désordonnée de nouveaux étangs, par exemples sur les prairies humides.


 

Découvrez cet espace d'exception au sein des centres d'information présents sur le site: la Maison du Parc, la Maison de la nature et de la réserve, et le CPIE Brenne-Pays d’Azay.

Le Parc Naturel Régional de la Brenne et la Réserve Naturelle Nationale de Chérine sont les structures gestionnaires chargées de préserver ce territoire hors du commun.
 

Aidez-nous à mettre en lumières vos structures et la richesse de vos territoires !

La très grande majorité des sites Ramsar français ont été créés sur des aires déjà protégées en totalité ou en partie par d’autres statuts (Parc naturel régional, réserve de chasse, sites du Conservatoire du littoral, sites Natura 2000, etc.) ou disposant d’une gestion intégrée et de centre d'accueil du grand public.

Afin de mettre en lumière ces territoires d'exceptions, l'Association Ramsar-France, en partenariat avec les Pôles-relais zones humides et l'Onema a regroupé sur le portail national des zones humides l'ensemble de ces informations.

Participez vous aussi à la mise à jour des informations de votre site sur le portail national des zones humides !!!

Bastien COÏC

Animateur de réseau - Association Ramsar-France
tel : 05.46.82.12.69
email : ramsarfrance@gmail.com

 

Découvrez les sites Ramsar et leurs centres d'information sur l'application mobile "baladOmarais" !

BaladOmarais est une application qui vous permet de découvrir les milieux humides en France métropolitaine et en Outre-mer, par géolocalisation ou dans votre région. Elle vous permet:

- de consulter les coordonnées des centres d’information sur les milieux humides

- de rechercher, de fin janvier à fin février, les animations réalisées autour de la journée mondiale des zones humides.

 

En savoir plus

- Campagne d'information "Cap sur ..."

- Page du site Ramsar de la "Brenne"

- Découvrir les sites Ramsar Français et les centres d'informations sur les milieux humides

Page mise à jour le 03/05/2015
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.